SSIAP 3 – Module Complémentaire

Chef de service de Sécurité Incendie et d’Assistance aux Personnes

DURÉE

34 heures

PRÉ-REQUIS

  • Maîtrise de la langue française
  • Attestation du chef de corps ou document permettant de justifier d’être ou d’avoir été sapeur-pompier
  • Être titulaire du PSC1, PSE1 ou PSE2 ou SST en cours de validité

PRIX

665 €

OBJECTIFS

Cette formation spécifique permet l’obtention du diplôme SSIAP 3 par équivalence pour des sapeurs-pompiers en activité ou ayant exercés ce métier

PUBLIC

Toute personne amenée à assure la prévention et la sécurité incendie dans les établissements recevant du public (ERP) et les immeubles de grande hauteur (IGH)

DÉLAI D’ACCÈS

De 1 à 60 jours (selon le planning N en vigueur)

ACCESSIBILITÉ

Notre centre de formation a mis en oeuvre les mesures nécessaires pour accueillir et adapter les formations pour les personnes en situation de handicap

ÉVALUATION & VALIDATION

QCM et mise en situation de travail.
Un diplôme SSIAP 3 est délivré par le Ministère de l’Intérieur aux stagiaires qui réussissent les épreuves d’évaluation avec une note minimale de 12/20 sur les deux épreuves écrite et validé apte à l’épreuve orale

FACILE ET RAPIDE !

Je souhaite être contacté pour obtenir plus d’informations sur cette formation

CONTENU
PÉDAGOGIQUE

Permettre de situer l’action de formation, d’évoquer ses attentes, de favoriser le contact et le dialogue

Trame d’analyse d’un projet de construction, d’aménagement ou de réaménagement de l’existant

Réalisation des travaux de sécurité
Documents administratifs

Le code du travail applicable aux salariés
Notion en droit civil et droit pénal

La réalisation des budgets
La fonction de l’état
Gérer les contrats


Description

Le SSIAP assure la prévention et la sécurité incendie dans les établissements recevant du public (ERP) et les immeubles de grande hauteur (IGH). Il doit avoir suivi la formation correspondante et satisfait aux épreuves de certification, conformément à l’arrêté du 02 mai 2005 Conformément au référentiel pédagogique de l’arrêté du 5 novembre 2010.